Gestion de projet agile : les principes de base

Reprendre les études
Reprendre les études après une expérience professionnelle est-ce facile ?
août 2, 2017
coaching d'affaires
Quels sont les avantages du coaching d’affaires pour une entreprise ?
mai 14, 2018
Gestion de projet agile

 

Gestion agile : processus-projetLa méthode agile dans la gestion de projet permet à une entreprise de répondre favorablement et efficacement aux besoins d’un client. Il considère l’environnement interne et externe de travail ainsi que l’évolution du marché. Cette méthode est surtout utilisée par les développeurs de logiciels et d’applications informatiques. Cependant, il est également possible de la pratiquer dans d’autres domaines.

Définition des rôles dans le projet

Dans la mise en application de la méthode agile pour l’organisation d’un projet, les tâches et les rôles de chaque personne sont parfaitement définis. Dans le processus de développement, un responsable de projet supervisera toutes les opérations et représentera le client au sein des membres en charge du projet. C’est également lui qui s’assure que toutes les demandes du client soient claires au niveau de l’équipe de développeurs. Ensuite, il y a le chef de projet qui supervise les actions menées en interne et qui est également le responsable du personnel. Il y a aussi les salariés intégrés au projet qui effectuent directement la réalisation du produit. Et enfin, les parties prenantes qui considèrent tous les participants qui doivent être inclus dans le processus de production. Ces derniers auront aussi des rôles bien définis si l’entreprise utilise un logiciel de gestion de projet agile.

La démarche agile

Dans le déploiement du projet, la démarche agile s’effectue en 7 phases. Tout commence par l’identification de la vision sur le livrable. C’est le responsable du projet qui mènera les actions dans cette première étape. Ensuite, il est nécessaire de mettre en place la feuille de route où les besoins du client seront traités pour établir les priorités dans les actions. Ces priorités doivent toutefois, être flexibles pour qu’on puisse les changer selon l’environnement du marché et les retours effectués par l’interlocuteur final. On doit également créer un planning d’exécution intégrant le calendrier de sprints. Ce qui mènera les membres du projet à effectuer des réunions journalières pour voir la progression des travaux, les changements à faire s’il y des blocages et la révision du planning si besoin. La démarche se termine par les revues et les rétrospectives sur les sprints effectués. Ces dernières permettent de voir et revoir le livrable ainsi qu’effectuer des retours d’expériences.

Les avantages de cette méthode dans la gestion de projet

Dans le processus, la méthode agile Scrum pour gérer ses projets a divers avantages. Elle permet entre autres d’avoir une plus grande flexibilité dans la gestion des tâches et du client. Elle ne définit pas un objectif précis et des activités précises en amont, mais peut être adaptée selon les besoins en cours de développement. La gestion avec cette pratique a également de bons résultats sur les livrables à court cycle d’itération. En effet, on peut apporter des changements plus rapidement avec les sprints qui doivent se faire au quotidien.