La compatibilité entre associés : indispensable pour booster le business

coaching pour étiquetage
Confier son étiquetage à une société externe
mars 30, 2016
Les questions générales de l'auto entrepreneur
Les questions générales de l’auto entrepreneur : bon à savoir
juin 9, 2016
booster le business

Que ce soit lors de la création d’entreprises ou encore pour promouvoir au mieux ses activités, il est toujours tentant de trouver des associés. Le seul souci se base sur le fait de trouver le bon, car beaucoup de paramètres en dépendront, y compris le résultat final. C’est pour cela qu’avant de s’associer, il faudra vérifier la compatibilité entre associés.

Une compatibilité nécessaire

L’association se doit de permettre une croissance de l’entreprise et de tirer son activité encore plus vers le haut. C’est la principale finalité attendue du concept. La base est donc de trouver des compétences complémentaires afin de perfectionner le travail et le résultat en même temps.

Dans le cas où les deux associés auraient les mêmes parcours ou qualifications, il sera important de répartir les rôles et les tâches afin de structurer au mieux l’activité pour toujours plus d’efficacité. Il faut savoir que l’échec d’une association repose principalement sur le fait que les associés ne se connaissent pas un tantinet avant de démarrer l’activité. C’est seulement à mesure que les lacunes dues à l’incompatibilité se font sentir au niveau du travail que le pire des scénarios peut arriver.

Des erreurs basiques à éviter

Beaucoup de paramètres seront à prendre en compte pour vérifier la compatibilité entre entrepreneurs, mais quelques astuces basiques permettront de se faire une idée de l’envergure de la chose. Avant tout, il faut que les associés aient la même vision, car un même objectif est la base fondamentale d’une association.

Aussi, les comparses se devront d’avoir une mentalité commune face aux éventuels changements, il ne s’agit pas ici de changer le but premier, mais d’aborder des virages inattendus. Aussi, l’associé choisi ne devra surtout pas avoir peur des risques, car un chef d’entreprise méritant n’aime pas la routine. Il va sans dire qu’il faudra vérifier les compétences de la personne avant de prendre des décisions, car il ne faudrait surtout pas se retrouver avec un incapable.

Aussi, il faut éviter l’association motivée par le vice de l’amitié, car cela pourra s’avérer être catastrophique pour l’activité en question.